Peut-on rouler avec un véhicule accidenté ?

Publié le : 18 novembre 20214 mins de lecture

Une égratignure sur l’aile, une légère bosse sur la carrosserie de la porte, les différents dommages cosmétiques ne justifient pas l’état de la voiture. Cependant, un léger défaut cache un énorme danger. Faut-il automatiquement utiliser une remorque automobile en cas d’accrochage ? Cela n’a pas de sens de conduire une voiture endommagée ?  

Les conséquences des petits accrochages sur un véhicule !

Après un petit choc ou un accrochage, le véhicule accidenté peut largement avancer. En d’autres termes, si une deuxième voiture est impliquée, la meilleure chose à faire est de rédiger un constat d’accident. Cela dit, il est essentiel de prévenir la compagnie d’assurance. S’il y a des éraflures sur la carrosserie, vous n’aurez pas à remorquer la voiture. S’il y a un choc et une tôle froissée, les dégâts sont probablement plus graves qu’il n’y paraît. Si vous souscrivez à l’option de dépannage, faites remorquer votre voiture immédiatement, cela vous permet de l’inspecter dans un garage avant de reprendre la route. Si vous ne tenez pas compte de la dépanneuse, conduisez lentement. Comme il n’y a pas de dégâts visibles sur la voiture ni de témoin lumineux, la dépanneuse est très utile pour se rendre au garage. 

Peut-on conduire une voiture après un accident grave ?

Les dommages qui obligent l’immobilisation directe de la voiture, proviennent d’un phare démoli ou enlevé ; de parties manquantes comme le pare-chocs séparé, d’une usure remarquable de la carrosserie ; pouvant nuire aux piétons. Pour l’impact intense brisant l’aspect visuel de la voiture, n’essayez pas la circulation. Dès que vous appelez la compagnie d’assurance, remplissez un rapport conjoint, appelez les autorités en présence de blessures physiques. Si le cas se présente, prenez une remorque automobile. Néanmoins, les policiers sur place la considèrent comme très endommagée, ils retirent temporairement la carte d’immatriculation, afin de retenir le propriétaire pour prendre le volant. Elle lui sera rendue après l’étude de l’expert et la fin des réparations. Ainsi, un nouveau contrôle confirme la remise en état.

Que se passe-t-il après la réparation du véhicule ?

Dans la plupart des cas, les dommages deviennent graves, la voiture est alors déclarée VEI ou économiquement irréparable. Dès lors, la préfecture envisage de refuser le transfert du certificat d’immatriculation : c’est l’arrêt de la carte grise. Le propriétaire obtient de la préfecture un rapport de conformité, rédigé par un expert. Celui-ci explore le véhicule après son accident, approuve les réparations et rédige un rapport ; indiquant que la voiture est en bon état après la réparation, afin d’annuler le litige. Une fois cette démarche effectuée, le propriétaire de la voiture prolongera son assurance ou la négociera. Si l’assuré n’est pas responsable, ou partiellement responsable de l’accident, l’expert effectue la tâche qui lui est confiée par la compagnie d’assurance. En revanche, si l’assuré est entièrement responsable, il donne un mandat et paie l’expert. S’il n’exécute pas la demande, le propriétaire peut conserver sa voiture, seul son contrat d’assurance est obligatoirement résilié, après l’expiration. A noter que la conduite du véhicule en question est interdite, en cas d’accident, il ne reçoit pas d’indemnisation.    

Plan du site